L’art est-il indispensable  ?

L’art ? Ça sert à quoi ? Cela ne se mange pas. Mais alors pourquoi l’art est-il indispensable dans nos vies ?

La question est la suivante : Quelle est la fonction de l’art ? Exprimer la beauté ? Cette notion n’a aucune valeur objective car il y a ce qu’on peut appeler des horreurs artistiques. Alors quoi, sinon un divertissement pour les yeux ?

Comment et de quelle manière l’être humain peut-il se définir artiste, et où commence notre sensibilité pour l’art ?
Nous manifestons notre manque quand l’expression culturelle semble menacée, mais pourquoi ?
Quand nous prétendons en avoir besoin, ne confondons-nous pas nos désirs et nos besoins ?
Sortir voir une expo, un film ou écouter de la musique, ça fait du bien !  Mais est-ce indispensable ?

Au premier abord, on peut penser que l’art n’est pas essentiel à notre vie et que l’on peut se contenter de manger et de dormir. Mais vivre, ce n’est pas uniquement satisfaire ses besoins physique et matériel. Chacun ressent en lui le besoin de créer, de s’élever au-dessus de son quotidien.

L’art nous libère, il permet l’évasion du conformisme, la résistance aux préjugés…  C’est vital pour notre propre existence. L’expression artistique c’est l’élévation de soi.
L’artiste est nécessairement singulier, original, subversif, il donne le droit de sortir des sentiers battus. Par le passé on a essayé de le faire taire ; mais il a rejailli, irrépressible. Les êtres humains, même dans les pires conditions, trouvent les moyens de chanter, danser, peindre, écrire, exister, par ce qu’ils expriment.

L’art est indispensable pour nous ramener à l’essentiel. On ne peut pas plus se passer de l’art que de la liberté.

 

Par L.B.

Fermer le panneau