Chrystèle Bloyet, une artiste qui grimpe, grimpe…

Un jour, c’est certain, tous entendront parler de Chrystèle Bloyet, cette femme si courageuse qui, à un moment de sa vie, a senti le besoin de s’exprimer à travers l’art. C'est un succès qui ne cesse de se répandre, pour la plus grande joie de ses admirateurs.

Chrystèle est née à Bénouville en Normandie, mais c’est dans le Sud de la France qu'elle passe son enfance. Petite, elle gribouille sur ses cahiers d'écolière. Au stylo ou aux crayons de couleurs, tout y passe, les paysages, les visages aux expressions diverses... À ce stade, Chrystèle ne s’intéresse pas plus que ça à ses croquis, même si elle est admirative face à ces derniers.

À cette époque, notre artiste aime créer. Ainsi, elle décide d'entamer des créations avec des matières très différentes les unes des autres. Elle donne vie à des miroirs, bougeoirs, porte photos, lampes, des attrapes rêves, des bijoux de perles. Pour ces objets, elle utilise tantôt la pâte à sel, le bois flotté, les perles en diverses matières... Elle en est fière.
La vie suit son cours ! Après quelques études, Chrystèle se marie, trouve un travail et a des enfants. Elle suit un parcours classique. Mais la vie n’est pas rose et pour Chrystèle, ce sont des problèmes de santé qui viennent gâcher ses journées paisibles. Après avoir souffert durant quelques années, le verdict est accablant. Fibromyalgie, maladie de Biermer et un Lupus lui gâchent l'existence. Entre douleurs et souffrance, Chrystèle continue sa route en profitant des bons moments notamment en compagnie de son entourage.

En 2009, un nouvel événement se pointe. Elle divorce, sa consolation, c’est le fait que ses filles restent près d’elle.
Si cette période fut “tragique”, elle fut aussi le début de sa carrière d’artiste. Chrystèle se réfugie dans l’art. Elle parcourt les expositions, les vernissages, les pages internet dédiées aux artistes de toute sorte et reste immobile face à certaines œuvres. Tout cela lui donne l’envie de se lancer dans le monde artistique. Elle s'équipe alors d’une toile en châssis, de pinceaux et de la peinture acrylique, sans aucune idée précise. Mais cela ne va pas tarder ! L’artiste entame sa première toile qu’elle nomme “Révélation”. On ne peut mieux choisir, car en effet elle se découvre un vrai talent pour la peinture. Son entourage l’encourage à poursuivre ses envies. Chose faite ! Elle poursuit alors avec de nouvelles créations.
Il s’agit d’une artiste autodidacte, elle aime contempler certaines œuvres, mais ne s’inspire d’aucunes d'entre elles. La peinture est pour elle un bon moyen de s’exprimer, de démontrer ses états d'âmes, mais elle voudrait aussi pouvoir aller plus loin, et vivre de ses œuvres.

Ce n’est que le début, car en 2011, Chrystèle Bloyet expose ses premières œuvres à l’office du tourisme à Eyguières où elle réside depuis plus de 10 ans.
Dernièrement, l'artiste s’est lancée dans la peinture acrylique sur bois pour donner vie à une collection mettant en scène la danse en couple et elle a eu l’occasion d'exposer ses œuvres lors d’un spectacle qui fut dédié à la journée de la femme et en faveur du Téléthon. Le rêve commence à prendre forme et Chrystèle avance peu à peu. Elle entame en 2014, l'écriture d’un livre qu’elle promet finir bientôt.
Dans sa dernière collection, on est face à des œuvres sublimes qui mettent en scène un couple enlacé faisant quelques pas de danse. Elle sait y faire, elle met le couple en mouvement, tellement réussi que l’on pourrait imaginer un spectacle réel. D’ailleurs, il est possible d'admirer trois œuvres de cette collection ainsi que deux autres mettant en scène des chevaux, dans la salle d’exposition Agora de son village. Cette exposition évoque le mouvement.

Le 10 mars 2018, c’est une belle date pour Chrystèle, celle de son vernissage où elle a eu l'occasion de vendre deux de ses toiles en pastel à l'huile.
Chrystèle Bloyet souhaite progresser, se perfectionner et apporter à son public des œuvres colorées, modernes, sublimes et trouver peut être son style, car jusqu'à présent elle se situe un peu partout, aucun style ne la définit vraiment.
Notre artiste prépare son terrain, elle s’inscrit sur les meilleurs sites pour la vente d’art : Art majeur et Art Direct. Mais c’est sur Stram sous le pseudonyme Elsther, qu’elle échange avec d’autres artistes et s'enrichit ainsi du savoir-faire apporté par chacun d’entre eux.

Chrystèle fait partie de la catégorie de personnes qui croient en la réussite, et pour elle, une seule chose lui manque : pouvoir être reconnue en tant que véritable artiste peintre et vendre davantage. En attendant, elle continue de peindre dans son salon, car dans sa petite maison, il n’y a pas de place pour l’atelier dont elle rêve.
Chrystèle Bloyet vit avec la positive attitude ! D’ailleurs, si vous lui demandez conseil, elle n'hésitera pas à vous dire qu’il faut vivre, s'éclater et surtout positiver. Oser avancer, s’entourer des bons contacts, montrer son savoir-faire... Humblement !

( Chacune des œuvres présentées dans cet article est la création de Chrystèle Bloyet inscrite sur Stram sous le pseudonyme de Elsther )

MDC pour Stram

Chrystèle Bloyet, une artiste qui grimpe, grimpe…
Aucun commentaire pour l'instant
Fermer le panneau